Haïti, Un Pays Kidnappé

Haïti, Un Pays Kidnappé

 

Haïti

Est un pays

Kidnappé, il y a belle lurette

Avant la parturition des néfastes baïonnettes

Ses ressources sont pillées et vendues à vils prix

Par les vicieux vautours et les avaricieux malfinis.

Haïti

Est un pays

Humilié, vitupéré, torturé et avili

Avant d’être lâchement trahi

Par des odieux matricides

Par des faux amis

Par des jaloux ennemis

Et par des fous et des stupides.

Haïti est un pays qu’on veut punir

Jusqu'à la nième génération

D’avoir défié les colons et les démons

D’avoir  fait retentir

Les clairons et les cloches de la liberté

Des Noirs et d’avoir vaincu les sbires de Napoléon.

Haïti est un pays martyrisé et ruiné

Jusqu’aux os, jusqu'à la mamelle

Quelle victoire pour les braves rebelles

Et les nègres marrons qui se sont battus vaillamment

Et qui ont déconfit les pirates et les méchants!

Haïti est un simple imbroglio

Mais pas un gentil idiot.

Qu’on mette dans les nobles poubelles

Les traîtres et les tyrans qui ont ruiné en chandelle

Ce pays jadis riche, paradisiaque et prospère

Et qu’aujourd’hui se trouve noyé dans la pire des misères.

Haïti

Est un pays

Molesté, torturé, sacrifié et assassiné

Dès le son des cloches étouffées et étranglées

Nul ne doit être étonné de la situation actuelle

Les faux amis se réjouissent sournoisement derrière les poubelles.

Haïti, Haïti, Haïti

C’est qu’un pays

Qu’on a malhonnêtement appauvri

Regardez rire les malfrats et les réels ennemis

Oh ! Une saison pour les chasseurs, pour les gibiers

Et une autre viendra pour les justes et pour les guerriers.

Haïti

Un pays jadis chéri

Un vrai paradis

Pour ses fils, filles et bons amis

Tonnerre ! On arrivera jamais à museler

Les poètes qui ne seront jamais effrayés

De dire la vérité et de sonner les cloches de la liberté.

Haïti, un pays affamé

Haïti, un pays anémié

Haïti, un pays asphyxié

Haïti, un pays assoiffé

Haïti, un pays aveuglé

Haïti, un pays bafoué

Haïti, un pays bâillonné

Haïti, un pays berné

Haïti, un pays bêtifié

Haïti, un pays couillonné

Haïti, un pays crétinisé

Haïti, un pays crevé

Haïti, un pays crucifié

Haïti, un pays décapité

Haïti, un pays dégorgé

Haïti, un pays dégradé

Haïti, un pays détrôné

Haïti, un pays dévirilisé

Haïti, un pays diminué

Haïti, un pays écrasé

Haïti, un pays émasculé

Haïti, un pays empoisonné

Haïti, un pays ensuqué

Haïti, un pays étranglé

Haïti, un pays exécuté

Haïti, un pays exploité

Haïti, un pays fouaillé

Haïti, un pays flingué

Haïti, un pays gaspillé

Haïti, un pays humilié

Haïti, un pays hypnotisé

Haïti, un pays immolé

Haïti, un pays opprimé

Haïti, un pays martyrisé

Haïti, un pays menotté

Haïti, un pays minimisé

Haïti, un pays muselé

Haïti, un pays opprimé

Haïti, un pays ostracisé

Haïti, un pays paralysé

Haïti, un pays piétiné

Haïti, un pays pillé

Haïti, un pays poignardé

Haïti, un pays rabaissé

Haïti, un pays rejeté

Haïti, un pays ruiné

Haïti, un pays suffoqué

Haïti, un pays surexploité

Haïti, un pays zombifié

Haïti, un pays kidnappé.

 

Copyright © Octobre 2021, Hébert Logerie, Tous droits réservés

Hébert Logerie est l'auteur de plusieurs recueils de poésie.

 

 

This poem is about: 
Me
My family
My community
My country
Our world

Comments

Need to talk?

If you ever need help or support, we trust CrisisTextline.org for people dealing with depression. Text HOME to 741741