En Septembre

      Nous sommes au mois de Septembre

L’été vient juste de perdre ses membres

Sa chaleur, sa beauté et sa tendresse.

 

La température commence à se refroidir

Toi, la parfaite perfide, viens de partir

Avec tes cheveux garnis de vieillesse.

 

Oh ! Les choses ne restent pas les mêmes

Tout change, tout se fond comme la crème

Comme le verglas de la dernière tempête

C’est triste presque pour rien on s’embête.

 

Milles pensées m’émoussent et mille réflexions

M’angoissent. Je ne peux pas mettre tout dans la poubelle

De l’oubli. De l’avant, je veux aller avec extrême passion

Puisque les fleurs fanées et effritées ne sont plus belles.

 

Copyright © Septembre 2022, Hébert Logerie, Tous droits réservés

Hébert Logerie est l'auteur de plusieurs recueils de poésie.

 

This poem is about: 
Me
My community
My country
Our world

Comments

Need to talk?

If you ever need help or support, we trust CrisisTextline.org for people dealing with depression. Text HOME to 741741